· 

5 éléments à vérifier avant de s’inscrire à son activité sportive de l’année

Vous en avez marre de vous sentir complètement raplapla, et cette année, c’est décidé : il est temps de vous motiver et de vous engager dans une activité sportive régulière.

 

 

Et pour maintenir cette motivation tout au long de l’année, un seul mot : bien choisir. Se précipiter pour s’inscrire à un sport qui ne nous convient pas est le meilleur moyen d’abandonner au bout de quelques mois. Quand vous aurez lu cet article, vous aurez les questions essentielles à vous poser avant de vous engager, et qui vous permettront de choisir une activité que vous n'abandonnez pas dans 15 jours.

1er élément : le temps à consacrer à votre activité sportive :

Pouvez-vous dégager 1 heure, 2 heures, ou plus pour pratiquer ? Ce n’est pas la peine de vous engager sur une activité sportive 4 fois par semaine, si vous êtes déjà en train de courir partout. Vous risquez alors de vous décourager et d’abandonner rapidement. Soyez honnête avec vous-même, si vous avez une heure c’est super, l’essentiel est de s’y mettre, vous trouverez ensuite la motivation, et les astuces pour dégager davantage de temps.

 

Les astuces pour pratiquer autrement que dans une salle, lorsqu’on n’a pas le temps :

Pour bénéficier des bienfaits d’une activité sportive, toutes les recommandations s’accordent sur la durée de 3 heures environ par semaine, en 3 séances minimum. Si vous n’avez pas ces trois créneaux, voici quelques astuces pour vous mettre en mouvement, et renforcer votre capacité physique mine de rien :

  • Monter des marches dès que possible : ce conseil revient dans de nombreux articles, alors au lieu de le balayer, essayez le pendant 15 jours. Montez les escaliers de votre immeuble si vous êtes en appartement, les marches dans les transports en communs et les lieux publics (les magasins notamment).
  • Laisser votre voiture le plus souvent possible : même si cela nous fait gagner du temps, ce n’est pas le cas pour les petits trajets ; le temps de prendre la voiture, faire le trajet, trouver une place pour se garer, et vous aurez mis sans doute à peu près le même temps que si vous aviez fait la même chose à pied. Alors dès que votre trajet est court, faites-le à pied.
  • Devant la télé : pendant les pubs, renforcer votre sangle abdominale en vous mettant au bord du canapé et en soulevant les jambes à quelques centimètre du sol, serrez bien les abdos, et tenez tout le temps de la pub, vous pouvez reposer les pieds de temps en temps. Objectif : tenir toute la durée de la pub. Constatez vos progrès et félicitez-vous. Vous pouvez aussi faire cet exercice au travail, juste avant de déjeuner, et juste avant de partir le soir.

 

 

 

Et voilà, mine de rien, vous avez installé des petits moments d’activité physique dans votre quotidien. Au début cela vous demandera un effort, puis cela deviendra une habitude de vie.

2ème élément : le type de structure :

S’inscrire dans un gros club, sans coaching, alors que vous êtes timide, et que vous n’avez pas fait de sport depuis des années, n’est peut-être pas forcément la meilleure idée. Prenez le temps de vous demander si vous avez envie d’être dans un gros groupe ou si vous préférez les endroits plus intimistes. Tous ont leurs avantages, mais cela dépend vraiment de votre personnalité.

  • Un gros club de fitness : des activités différentes, une autonomie dans la pratique, mais souvent il y a peu de personnes pour vous conseiller, donc à voir si vous voulez privilégier la variété ou le conseil.
  • Un cours dans une association : ce sera toujours la même activité, et le risque de se lasser si vous aimez le changement, mais vous aurez un(e) coach qui vous connait, qui pourra vous donner des conseils, et un groupe constitué. Vous retrouverez les mêmes personnes chaque semaine, et qui sait, vous pourrez peut être vous faire des ami(e)s ?

 

 

3ème élément : qu’est-ce qui vous détend ?

Eh oui, l’activité sportive doit être un plaisir, une occasion de vous détendre. Si vous vous engagez en considérant cela comme une corvée, c’est garanti, dans trois mois vous aurez arrêté. Alors prenez un temps pour vous poser les questions suivantes :

 

Que fais-je quand je veux me détendre ? Me balader en forêt, faire les magasins, retrouver des ami(e)s ?

Si vous aimez aller dans la nature, les randonnées, la marche, le vélo, l’escalade, le jogging, l’équitation, seront plus appropriés que de faire un sport dans une salle fermée. Si l’animation des magasins vous détend, alors un sport tonique vous correspondra davantage : danse, zumba, step, cardio boxe, running. Et si le lien aux autres est pour vous important, alors optez pour un sport collectif, vous aurez le plaisir de retrouver votre équipe, et de créer des liens. Cela vous motivera chaque semaine pour aller vous entrainer. Et si vous pensez que vous avez passé l’âge, sachez qu’il existe de nombreuses associations qui proposent des activités de sports collectifs hors compétition, consultez les sites des Fédérations, et n’hésitez pas à partager votre envie sur les réseaux sociaux (vous pourriez être surpris du nombre de personnes qui ont envie de partager cette passion avec vous).

4ème élément : quel objectif ?

Souhaitez-vous vous muscler ? Vous assouplir ? Retrouver de la résistance ? Vous détendre ? Selon l’objectif que vous avez en reprenant votre activité sportive, le choix ne sera pas le même. Voyons quelques idées :

  • Retrouver de la masse musculaire : cours de fitness avec des poids (body pump, abdo-fessiers, cuisses/abdo/fessiers,TRX), musculation, yoga et pilates (renforcement musculaire profond), etc.
  • Se détendre : body balance, yoga, pilates, stretching, gymnastique douce, marche, randonnées.
  • Se défouler : zumba, cardio boxe, step, danses variées.

 

 

 

A chacun son objectif ou ses objectifs, chaque activité sportive amenant de toute façon un renforcement musculaire et une détente, l’idée étant de trouver ce qui va vous permettre de rester focus sur vos objectifs.

5ème élément : quelle est votre condition physique ?

Une des pires choses que vous puissiez faire est, bien sûr, de vous engager dans une activité qui soit trop difficile pour vous. Même si vous êtes très motivé, si vous n’avez pas fait de sport depuis 10 ans, et que vous êtes très sédentaire, vous lancez dans un marathon tout de suite, c’est sur vous allez beaucoup souffrir et prendre certainement peu de plaisir (à moins que vous ne soyez maso, mais là c’est un autre sujet que je n’aborderai pas dans cet article ;-)). Le risque, c’est que vous abandonniez rapidement.

 

Alors posez-vous la question : est-ce que je prendrai du plaisir si cela est trop dur. Bien sûr il faut sortir de sa zone de confort pour progresser, mais allez y doucement. Si vous vous blessez au bout de 15 jours, vous n’aurez pas gagné de temps.

 

Et pour conclure cet article, je dirai que vous devez aussi vous poser la question du côté pratique et faisable sur le long terme : si vous devez prendre votre voiture, aller dans un endroit où il est difficile de se garer, ou si vous devez vous lever très tôt le seul jour où vous pouvez faire la grâce matinée, alors il y a un grand risque que vous abandonniez dès le mois d’octobre. Donc préférez un prof ou un cours près de chez vous, de votre travail, ou d’un transport en commun, avec des horaires adaptés à votre vie, plutôt que le cours parfait que votre copine/copain vous a recommandé.

 

 

Je vous souhaite de faire un bon choix, et si cet article vous a plu, partagez-le. Cela contribuera à faire connaitre ce blog et me motivera pour vous donner encore de nombreux conseils à travers mes articles. Cliquez maintenant sur l'un des icônes ci-dessous pour partager.

Écrire commentaire

Commentaires: 0