· 

5 choses à vérifier avant la rentrée (pour éviter le stress dès le mois d’octobre)

 

Vous êtes en train de préparer la rentrée scolaire de vos enfants, vous êtes sans doute déjà un peu stressé à l’idée de tout ce qu’il y aura à faire, du rythme à reprendre. Vous aimeriez bien que tout se passe bien, mais vous vous imaginez déjà en train de courir partout. Les vacances sont à peine terminées et vous appréhendez déjà le retour au rythme scolaire.

 

 

Pas de panique ! Je vous donne 5 choses à vérifier, pour une rentrée plus sereine.

1ère chose à vérifier : les tâches administratives et autres :

Tous les ans, c’est la même chose, vous courez partout pour regrouper tous les documents nécessaires, vous commencez l’année déjà épuisé. Aussi, pour vous éviter de courir partout les jours suivant la rentrée, vous pouvez anticiper en les préparant à l’avance dans une pochette dédiée. Le jour J vous n’aurez plus qu’à les sortir. On vous demandera surement une attestation d’assurance, pensez à faire une copie ou à la télécharger sur le site de votre assureur. Idem pour les photos d’identité, prenez soin d’en avoir un jeu d’avance pour ne pas devoir courir au photomaton du coin à la dernière minute. Pour les enfants allergiques, un PAI (Plan d’Accueil Individualisé) sera demandé, prenez le temps de prendre rendez-vous avec votre médecin pour l’établir tranquillement. Pour les activités sportives, votre enfant aura besoin d’un certificat médical, profitez de cette période calme pour prendre rendez-vous avec votre médecin traitant pour faire rédiger les certificats médicaux nécessaires, et peut-être faire aussi un petit bilan de rentrée.

Bien sûr, les fournitures scolaires peuvent être parfois achetées à l’avance, si vous avez la liste. Quoiqu’il en soit, un certain nombre de choses reviennent chaque année, aussi pour vous simplifier la tâche, prenez soin d’avoir au moins des stylos, colle, ciseau, règle, cartable ou sac, etc.

 

Autre astuce : pour les enfants qui ne choisissent pas encore leurs vêtements, au lieu de les ranger par catégorie : pull, pantalon, teeshirts, regroupez plutôt par tenue : pantalon +tee-shirt/pull + chaussettes+culottes. Le matin, plus besoin de courir après le tee-shirt qui va bien ou la paire de chaussette assorties. Vous gagnerez un temps précieux en ayant les tenues déjà prêtes. Vous aurez, bien sûr, pris le temps de faire le tri pour éliminer les vêtements trop petits ou abîmés.

2ème chose à vérifier : avoir du temps pour la mise en route.

Votre enfant rentre de son premier jour d’école, mais vous n’êtes pas là pour l’accueillir, il aurait plein de choses à vous raconter, mais vous avez déjà repris le travail, et vous ne rentrerez que bien après lui.

 

Alors pour éviter cela, prenez soin de poser une journée de congé, si c’est possible, ou au moins vous assurer qu’un des deux parents sera là de bonne heure le premier jour. Si cela est possible, essayez aussi de vous libérer plus tôt toute la semaine de la rentrée. Cela vous laissera un rythme plus doux pour mettre les choses en place, rappeler les règles (voir ci-dessous), prendre le temps d’aider votre enfant à s’organiser. Cela vous permettra aussi de reprendre doucement, vous aussi, avec un sentiment d’avoir du temps pour votre soirée, et de ne pas rentrer (tout de suite) dans le rythme métro/boulot/dodo.

3ème chose à vérifier : rythme des enfants.

Vous avez adopté un rythme différent pendant les vacances : apéros qui s’éternisent, soirées à rallonge, grasse matinées, et vous voilà de nouveau dans le rythme du travail. En tant qu’adultes, vous aurez sans doute un peu de mal pour vous « recaler » mais imaginez donc pour votre enfant : la veille de la rentrée il ne veut pas se coucher, et le lendemain et les jours suivants, c’est la crise pour le faire sortir du lit.

 

Pour éviter cela, reprenez doucement les horaires de l’année scolaire, en couchant votre enfant plus tôt chaque soir. Réveillez le de bonne heure le matin, et profitez-en pour faire une activité ensemble. Si vous avez repris le travail et que votre enfant va au centre de loisirs, il aura sans doute déjà repris un rythme plus adéquat, mais faites quand même en sorte de vérifier qu’il a bien ses heures de sommeil.

4ème chose à vérifier : les règles.

Vous rentrez après une journée de travail, et vous retrouvez vos enfants devant la télé, les devoirs ne sont pas terminés, la douche ou le bain pas pris. Vous commencez la soirée sur les nerfs, et vous avez déjà envie de repartir en vacances, et peut-être même sans eux.

 

J’exagère un peu, mais à peine. Pour que la rentrée se passe au mieux, prenez soin d’établir des règles ensemble. Expliquez à vos enfants ce que vous attendez d’eux, et demandez-leur comment être sûrs qu’ils l’auront fait. Pour qu’il n’y ait pas de stress, l’idéal serait que les devoirs soient terminés, le sac d’école prêt pour le lendemain, et le bain pris. Vous pourrez alors passer un moment de qualité avec eux, même si c’est en regardant leur émission favorite, avant le repas. Vous pouvez, s’ils sont assez grands leur demander de rédiger les règles avec vous, et de voir comment ils voudraient être soutenus pour les suivre. Une fois les règles établies, soyez ferme, surtout les premiers jours. 

5ème chose à vérifier : sont-ils prêts ?

C’est la veille de la rentrée, le cartable est prêt, les vêtements, sont rassemblés, mais votre enfant, lui n’est pas prêt. Il n’arrive pas à dormir, il s’inquiète peut-être, c’est la première fois qu’il va à l’école, ou il change d’école, c’est sa rentré en sixième.

Voici quelques astuces pour que votre enfant soit prêt le jour J :

Lui expliquer comment cela va se passer s’il est tout petits : « tu vas retrouver d’autres enfants de ton âge, vous ferez des activités différentes dans la journée, des dessins, des jeux, des chansons. L’après-midi, tu auras un moment pour te reposer sur un petit lit, ou pour dormir si tu es fatigué ». Et si vous sentez qu’il est inquiet, ne lui dites pas de ne pas s’inquiéter, mais dites-lui plutôt : « c’est nouveau, c’est normal d’être un peu inquiet face à quelque chose de nouveau ». Expliquez lui au moment de le quitter, que vous revenez ce soir, après le goûter (ou avant si possible ;-)). Et surtout, ne partez pas en douce, mais dites-lui « au revoir, à ce soir » de façon joyeuse, et ne trainez pas, même s’il pleure, les maîtresses ont l’habitude.

 

Pour les plus grands, vous pouvez en parler avec eux, et essayez de leur faire voir le bon côté des choses : « tu vas retrouver ta copine X, et tu vas sans doute te faire de nouveaux amis ». Ne lui dites pas de ne pas s’inquiéter, ce serait nier ses émotions, et les refouler, mais plutôt : « je vois que tu t’inquiètes, tu veux m’en parler ? ». Racontez-lui des anecdotes positives sur vos jours d’école.

Vous voilà prêt pour une rentrée plus sereine !

 

 

 

Si cet article vous a plu, je vous rappelle que ma formation « 7 étapes pour plus de sérénité avec vos enfants » est encore disponible, 21 jours pour mettre en place des actions concrètes, et retrouver joie et sérénité en famille. Pour recevoir votre accès immédiatement, cliquez dès maintenant sur le bouton ci-dessous.

Écrire commentaire

Commentaires: 0