· 

Voyager sereinement avec des enfants

Petit garçon faisant une grimace effrayante

"Quand est-ce qu'on arrive?". Si vous êtes parents, vous avez certainement entendu cette phrase lors de vos voyages en voiture avec vos enfants.

Et lorsque les vacances approchent, vous appréhendez peut être le voyage avec vos enfants (ou vos petits-enfants) ? Outre le trajet qui peut s’avérer pénible, vous avez peut-être peur de ne pas profiter pleinement de vos vacances ?

 

Je vous propose quelques astuces pour faire de ce moment un moment  de partage.

Le trajet :

Avant de partir :

La première chose que vous pouvez faire pour ne pas le vivre comme un moment pénible est de considérer que vos vacances comment dès la porte franchie : le trajet fait partie des vacances et une fois cet état d’esprit installé, vous ne le vivrez plus du tout de la même manière. Vous pouvez même décider ensemble d'une chanson fétiche, qui est synonyme de vacances pour vous, et dès votre arrivé dans la voiture, vous mettez la chanson. Ce sera le signal "Chouette, c'est les vacances!".

En faisant en sorte que le chemin qui vous mène vers votre lieu de vacances soit aussi un moment où vous pouvez profiter les uns des autres, vous ne serez plus dans l’attente d’arriver, ou en tous cas, beaucoup moins. Et vous serez vous-même beaucoup moins impatient. Partez avec un état d'esprit positif, après tout, ce sont les vacances qui commencent ;-)

Il est important aussi de dire à vos enfants combien de temps dure le trajet. Vous ne maîtrisez peut-être pas complètement cette donnée, mais leur donner ce repère va les aider  se préparer. Vous pouvez aussi leur donner des points de repère avec l’horaire des pauses que vous allez faire : « à 10h00 on fera une pause pipi, et on s’arrêtera pour le déjeuner vers midi ». Savoir qu’il y aura des arrêts réguliers va les aider à patienter.

D'autres règles avant de partir avec vos enfants : 

  • Prévoyez tout ce qu’il faut pour les occuper : des livres, des petits jouets, de la musique. Vous pouvez leur demander de préparer eux-mêmes un petit sac s’ils ont plus de 2 ans.
  • Une ou deux grandes bouteille d'eau, même si elle se réchauffe durant le trajet, elle vous sera utile pour rafraîchir vos enfants s'il fait trop chaud. 
  • Ayez tout ce qu’il faut en cas d’accident : vêtements de rechange, grande bouteille d’eau, change pour les tous petits, un peu de sérum physiologique, quelques pansements.
  • Dans la voiture, laissez leur un sac à portée de main avec tout ce qu’il faut pour les distraire ; ils pourront piocher dedans quand ils en ont envie.
  • Essayez de partir à un moment de la journée où ils sont censés dormir (au moment de la sieste, ou très tôt le matin).
  • Prévoyez des coussins pour les caler confortablement s’ils s’endorment.

Pendant le trajet :

Si vous avez un seul enfant, il peut se sentir seul à l’arrière. Le parent qui ne conduit pas peut s’installer à côté de lui pour lui tenir compagnie.

Organisez des jeux avec les plus grands :

  • Choisir une voiture et essayez de deviner ce que vont faire les occupants : où ils vont, qui vont-ils voir, qui ils sont les uns par rapport aux autres, etc.
  • Les devinettes : qui suis-je ? Les enfants doivent deviner en posant des questions auxquelles on répond uniquement par oui ou par non. Cela peut être un objet, un animal, un personnage.
  • Faire des exercices de concentration : « ferme les yeux, et concentres toi sur ce que tu entends, la voiture ? D’autres choses ? »
  • Imaginer un poème, avec des rimes. 

Pensez à faire des pauses un peu plus longues que d’habitude, pour permettre aux enfants de jouer, courir, se défouler un peu avant de remonter dans la voiture.

Pour les voyages en train, vous pouvez prévoir un film que les enfants auront choisi. Cela les occupera une partie du voyage, et vous pourrez ensuite discuter du film avec eux. Quelle est leur scène préférée ? Quel moment les a le plus ému ? Quel est le personnage qu’il préfère ? Qu’est ce qu’il pense de cette histoire par rapport à la vraie vie ? Vous ferez alors de ce moment un moment de réflexion, mais aussi de partage, donnez aussi vos réponses à ces différentes questions. Prévoyez des livres de coloriages, et quelques feuilles pour faire des dessins.

Dans le train prévoyez une pause à la voiture restaurant, pour leur permettre de se dégourdir les jambes. Vous pouvez aussi les inciter à entamer la conversation avec les gens d’à côté, pour savoir où ils vont, s’ils sont aussi en vacances. En règle générale, les gens adorent discuter avec de jeunes enfants ou même des plus grands. Leur trajet passe ainsi plus vite. Eh oui, eux aussi peuvent trouver cela long.

 

Profitez du trajet pour parler du planning des vacances. Demandez-leur ce qu’ils aimeraient faire, suivant l’endroit où vous allez. Ont-ils envie d’aller à la plage, faire des visites (donnez-leur les quelques visites à faire dans le coin). Si vous n’êtes pas tous d’accord, c’est le moment de négocier : ok on va à la plage, mais on fait au moins deux visites culturelles dans la semaine.

A l’arrivée :

Prenez le temps de faire le tour du propriétaire. Si vous êtes à l’hôtel, repérez l’endroit du petit-déjeuner, l’accueil, regardez les horaires des repas. Voyez s'il y a des choses spécifiques pour les enfants : des animations, des espaces pour leur permettre de jouer, de lire. Faites connaissance avec vos voisins de chambre, si vous les croisez. Ce sera ainsi plus facile de communiquer ensuite, si jamais vos enfants font un peu de bruit.

 

Si vous êtes en location, faites le tour de la maison ou de l’appartement, du jardin s’il y en a un. Pensez aussi à repérer les objets dangereux, si vous avez de jeunes enfants, afin d'éviter tout risque d'accident. 

 

Prenez le temps d’installer les affaires de vos enfants et les vôtres. Vous aurez ainsi vraiment le sentiment de vous poser.

Si vous n’avez pas prévu quelques courses, essayez de ne pas embarquer vos enfants. Un seul des parents se charge de faire les courses, pendant que l’autre range les affaires, par exemple. Les enfants aiment rarement aller au supermarché, cela représente une contrainte pour eux, et ils en ont eu assez pendant le trajet.

Respectez leur rythme et le vôtre. Prenez le temps de profiter de chaque moment plutôt que de courir d’une activité à une autre pour faire un maximum de choses. Le vrai bonheur pour vos enfants est de passer du temps avec vous, de sentir que vous êtes disponible.

 

Profitez bien de ces moments en famille. Prenez soin de vous !

 

Et si cet article vous a plus, pour aller plus loin et installer de la sérénité avec ses enfants au quotidien:

ma formation en ligne "7 étapes pour être plus serein avec ses enfants" est disponible.

Cliquez sur le bouton ci dessous pour rejoindre dès maintenant la formation.

Écrire commentaire

Commentaires: 0